Communiqué de presse

DONATIONS PHOTOGRAPHIQUES :  VERS UNE EMBELLIE

POUR RAPPEL

Historique :

Seize collections étaient gérées par Patrimoine photographique : Daniel Boudinet, Marcel Bovis, Denise Colomb, Roger Corbeau, Amélie Galup, Michael Kenna, André Kertész, François Kollar, Thérèse Le Prat, Sam Lévin, Roger Parry, René-Jacques, Bruno Réquillart, Willy Ronis, Raymond Voinquel et le Studio Harcourt, quatorze d’entre elles étant des donations ou des legs.

Le 1er mai 2004, la Galerie nationale du Jeu de Paume, le Centre national de la Photographie et Patrimoine photographique ont fusionné dans l’Association de préfiguration de l’Etablissement public Jeu de Paume présidée par Alain-Dominique Perrin, et dirigée par Marta Gili depuis septembre 2006.

Les donateurs et ayants droit, inquiets quant au respect des engagements de l’Etat, ont fondé en 2004 l’ADIDAEPP (Association de défense des donateurs et ayants droit de l’ex Patrimoine photographique).

Les 3 missions de l’Etat sont confiées à 3 entités :

conservation à la Médiathèque du Patrimoine, (Direction de l’Architecture et du Patrimoine).

valorisation culturelle à Jeu de Paume, ( Délégation aux Arts plastiques).

diffusion commerciale (elle est en voie d’être confiée à la Réunion des Musées Nationaux.)

LA CONSERVATION : UNE EXPERTISE JUDICIAIRE CONFIRME LES INQUIÉTUDES DES

DONATEURS ET AYANTS DROIT.

En 2006, vingt et un donateurs et ayants droit ont saisi la justice et demandé une expertise en conservation préventive et en numérisation de masse afin d’évaluer les conditions de conservation des collections au Fort de Saint-Cyr.

Le rapport (mars 2007) de l’expert Pierre-Emmanuel Nyeborg conclut :

«On peut donc considérer que les conditions climatiques auxquelles les fonds sont actuellement exposés ne sont pas conformes aux normes en vigueur… Pendant les mois d’août, septembre, octobre 2006 l’humidité a flirté avec un taux de 70 % sans jamais descendre en-dessous des 50 % d’humidité relative. Ceci constitue un facteur aggravant des dégradations des fonds avec un risque élevé de développement de micro organismes , pendant les mois de  novembre, décembre, janvier durant lesquels les locaux sont chauffés les températures enregistrées sont supérieures à 15° » (loin des 7° préconisés)

« Il est impératif d’assurer aux fonds des conditions environnementales qui permettront de stopper les irréversibles processus de dégradation »

Au premier semestre 2006, un rapport sur la photographie avait été demandé à Roger Barrié par le ministère. Rendu en juillet 2006, (avant le référé des donateurs) l’ADIDAEPP n’en aura communication qu’un an plus tard après l’avoir demandé à de multiples reprises. L’essentiel des conclusions du rapport : « Pour un pôle d’excellence de la photographie patrimoniale au ministère de la culture et de la communication » confirme le bien fondé des demandes de l’association formulées depuis plus de trois ans.

UNE PREMIERE VICTOIRE : LES PROMESSES DU MINISTÈRE

En juin 2007, lors du comité des donateurs, le ministère de la Culture annonce :

– le déménagement des fonds photographiques de l’ex Patrimoine photographique du Fort de Saint-Cyr (Montigny les Bretonneux) à Charenton le Pont dans les anciens locaux de  l’école d’architecture.

– la création d’un comité scientifique de pilotage chargé de veiller à l’aménagement aux normes muséales de ce nouveau lieu.

-la création d’un département photo à l’intérieur de la Médiathèque.

-la nomination d’un conservateur à la tête de ce département

L’Etat s’engage à améliorer les conditions de conservation à Saint-Cyr avant le déménagement.

UNE CONFIRMATION RAPIDE

En septembre 2007-Janvier 2008 le ministère :

– Lance un avis de concours pour assurer l’implantation d’un  nouveau centre national et international  de documentation patrimoniale. Dans le très fourni cahier des charges  apparaissent les principaux engagements de l’Etat en ce qui concerne la photo .Monsieur Manuel Bamberger, secrétaire général de la DAPA, qui suit depuis longtemps le dossier est chargé du suivi

– Annonce un avis de création de poste de conservateur du patrimoine pour la photographie à la Médiathèque (Le poste à ce jour n’est pas encore pourvu)

Confirme la création, à Charenton, d’un centre de la documentation patrimoniale et de la photographie à vocation nationale et internationale dédiée au patrimoine et dans laquelle la photographie jouira d’une reconnaissance effective (création d’une photothèque prise en charge par un conservateur)

5000 m2 répartis sur 5 bâtiments vont accueillir :

  • La médiathèque (La photothèque se situerait au niveau 0 du bâtiment C)
  • Icomos international (Le conseil international des monuments et des sites)
  • Icomos France (actuellement logé au palais de Chaillot)
  • La société française d’archéologie

L’installation à Charenton est financée par une partie du produit de la vente de l’immeuble de Vigny Croisilles   qui héberge la médiathèque jusqu’en décembre 2008.

Les 10 M ¤ ont été arbitrés dans le cadre de la préparation de la loi de finances pour 2008

– Met en place un conseil d’orientation scientifique et culturel dont la mission sera de proposer des orientations quant aux principaux choix stratégiques de la nouvelle structure (la première réunion se tiendra en février 2008)

 – Annonce un calendrier des travaux qui s’échelonneront jusqu’à la fin 2010

  • Décembre 2008 : phase provisoire en cours sur 2 600 m2: installation des services implantés dans les hôtels de Vigny et de Croisilles
  • Janvier 2009 : seconde phase des travaux durant laquelle les donations seront transférées de Saint-Cyr à Charenton

Tout ceci témoigne de la volonté du Ministère de valoriser sa documentation patrimoniale et les fonds photographiques qu’il détient.

Plusieurs demandes des donateurs ont enfin été entendues.

LES QUESTIONS EN SUSPENS

La conservation :

Le déménagement des donations photographiques n’est prévu qu’après la deuxième tranche des travaux d’aménagement à Charenton c’est à dire en 2010.

Après l’expertise demandée par les donateurs, des aménagements ont été effectués. A la demande de ces derniers en octobre 2007 Bertrand Lavédrine (CNRS) a effectué une visite à Saint-Cyr. Il note dans son rapport «qu’un ensemble de mesures avaient été prises depuis ma dernière visite et avaient permis d’améliorer le suivi et les conditions de conservation. »

Il recommande la consultation d’un ingénieur climaticien afin d’analyser le comportement hygrométrique du bâtiment car le contrôle d’humidité « varie entre 45 % et 65 % selon les salles et les conditions météo ».

A la demande de Michel Clément, directeur de la DAPA, un comité d’experts chargé des problèmes de conservation s’est réuni en décembre 2007 pour faire le point. Si la température est stable à Saint Cyr, l’humidité relative varie beaucoup sans qu’on en connaisse toutes les raisons. Jean-Daniel Pariset, conservateur en charge des collections, s’est engagé à faire appel

à un  climaticien pour mieux cerner le problème de l’humidité. On peut donc considérer que si des améliorations sont patentes, elles restent insuffisantes et le déménagement des donations devra se faire aussi vite que possible.

Le comité d’expert avait également pour mission de définir les contraintes de conservation des collections à Charenton.
La mise en place de ce comité témoigne de la volonté du ministère de prendre en compte les problèmes de conservation et de ne pas réitérer les erreurs de Saint-Cyr

Le volet juridique :

En mai 2004, par courrier, le ministre de la Culture annonçait aux donateurs la mise à jour juridique de leur contrat de donation. En juillet 2007, le ministère de la Culture confie à la Réunion des Musées nationaux l’exploitation commerciale des fonds photographiques appartenant à l’Etat. Les donateurs mis devant cet état de fait refusent de signer le document qui leur est soumis, car il ne prend pas en compte leurs intérêts

Les avenants juridiques aux donations exigent la collaboration d’un avocat.

Le ministère annonce aux donateurs que la nouvelle rédaction sera faite par ses avocats. A charge pour les donateurs de rémunérer un conseil qui défendra leurs intérêts ce que refusent les donateurs.

A ce jour la situation n’est toujours pas débloquée, mais une solution s’esquisse.

Le soutien de l’ADIDAEPP, forte de ses trois cents membres, a porté ses fruits. Les positions du ministère se sont sensiblement rapprochées de celles des donateurs. Cependant les missions autrefois dévolues à Patrimoine photographique sont toujours réparties entre trois entités. Nous continuons à dénoncer ce type d’organisation.

La mise en place de la photothèque sera capitale et pourrait faire évoluer de façon positive l’ensemble des problèmes. Avec les donateurs et ayants droit, le ministère après des années de refus de nos propositions à instauré un véritable esprit de concertation et de coopération. Le secrétariat général du ministère de la Culture et de l’Information et la direction de la DAPA ont fait avancer notoirement le dossier.

Beaucoup reste à faire

Le monde de la photo doit rester mobilisé sur ce dossier comme il l’est depuis trois ans. La presse, qui a largement soutenu les donateurs et contribué à ces premiers résultats,  reste son meilleur allié.

Contact Presse :

Françoise Denoyelle                           Martine d’Arc                                       ADIDAEPP

Présidente de l’ADIDAEPP              Secrétaire générale                              20 rue Jouye Rouve

Paris 20ème                                           de l’Adidaepp                                        75020 Paris

Tél : 01 47 97 20 32                          11 rue Daniel Stern Paris 15e

francoise.denoyelle@wanadoo.fr      Tél : 01 45 79 20 77

http://www.adidaepp.org                                   darc@noos.fr

Publicités
Cet article, publié dans Archives de l'ADIDAEPP, Communiqués de l'ADIDAEPP, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s